Loading...

(Just one moment)

Découvrez vos élu.e.s – Philippe Morvan

Savons-nous réellement ce que font nos élu-e-s? Il est en effet parfois difficile de se rendre compte, en tant que citoyens, des missions confiées à nos élu-e-s, de l’investissement qui est le leur au service de la collectivité et du travail réalisé au quotidien.

Nous poursuivons, avec ce portait de Philippe Morvan, notre série de présentations de nos élu-e-s adjoint-e-s et délégué-e-s. Vous pouvez ainsi découvrir, au fil des semaines, celles et ceux qui, aux côtés des services municipaux, portent notre projet municipal et agissent, chaque jour, pour la mise en œuvre de notre programme, au service des habitant-e-s du Relecq-Kerhuon.

1/ Peux-tu nous présenter ta délégation et les missions qui t’ont été confiées ?

Ma délégation tourne autours de trois points, l’environnement, le littoral et le numérique.

Pour la partie environnement, ma mission est de m’assurer que dans chaque politique de la ville, les notions de préservation et de développement durable soient bien prises en compte. Il s’agit aussi d’encourager les démarches vertueuses et volontaires des associations et des habitants. S’agissant du littoral, il s’agit principalement de la restauration de la servitude de passage des piétons le long du littoral, du traitement des problèmatiques liées aux pollutions des eaux et de l’estran. Enfin la partie liée au numérique concernera principalement les actions visant à réduire la fracture numérique au sein de notre territoire. 

2/ Depuis le début de ce mandat, quelles sont les principales actions et projets qui ont pu être lancés ?

Depuis le début du mandat, la ville du Relecq-Kerhuon est entrée, en tant qu’invitée au Conseil d’Administration d’Ener’gence, acteur local majeur dans le domaine des économies d’énergie et des énergies renouvelables. La commune est également entrée au conseil d’administration de Brest Métropole Aménagement. Notre ville se positionne ainsi auprès d’acteurs locaux engagés dans la transition écologique afin de porter la voix des habitants dans les instances décisionnaires.

L’Union pour le Relecq-Kerhuon souhaite systématiser, dans le cadre de la rénovation de ses bâtiments, les études d’infrastructures afin de permettre la pose de panneaux photovoltaïques lors des réfections des toitures de bâtiments. La ville prend également part au groupe d’étude du Plan d’Alimentation Territorial, où sont travaillées les orientations stratégiques alimentaires en termes de circuit court et bio pour le territoire du Pays de Brest. Les échanges avec les services métropolitains chargés de la mobilité ont également été engagés, dès le début du mandat, afin de voir aboutir les propositions des habitants inscrites au Plan de circulation de la Ville dans le livre blanc.

Coté Numérique, le bilan inter-services sera remis avant l’été, ce qui nous permettra d’envisager les actions de réduction de la fracture numérique sur la ville.

3/ Quelles sont tes impressions sur ce début de mandat ?

Ces premiers mois de mandat ont été pour moi le début d’un vaste chantier d’apprentissage, qui des différentes strates de décisions, qui des périmètres de fonctions des différentes instances, qui des acteurs locaux… 

De nature curieuse et investigatrice, ce mandat est une mine, une mine où il convient d’avoir son fil d’Ariane…

Chaque jour apporte son lot d’informations et d’interrogations. Chaque interrogation, question d’un administré apportée à mon attention est l’objet d’une recherche et d’une réfléxion que j’aborde largement avec l’équipe municipale. L’avis du groupe est très important pour moi, j’ai mes convictions mais je ne surestime pas mes connaissances et je me remets en question chaque jour qui passe. 

4/ Quels sont les futurs projets « phares » que tu vas accompagner et que tu souhaites voire aboutir lors de ton mandat ? 

Les domaines de l’environnement et du numérique sont totalement transverses dans les politiques de la ville et un poste d’élu à ces fonctions est inédit au Relecq-Kerhuon. 

Ce que je souhaite voir aboutir au terme de ce mandat, c’est une visibilité sans ambiguité de la municipalité quant à ses ambitions au niveau de la préservation de la nature, du développement durable, de la restauration scolaire bio et circuit court, de la préservation de l’estran et des cours d’eau, et de l’accès pour tous au numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *