Loading...

(Just one moment)

Découvrez vos élu.e.s – Angélique De Cecco

Savons-nous réellement ce que font nos élu-e-s? Il est en effet parfois difficile de se rendre compte, en tant que citoyens, des missions confiées à nos élu-e-s, de l’investissement qui est le leur au service de la collectivité et du travail réalisé au quotidien.

Nous poursuivons, avec ce portait de Angélique De Cecco, notre série de présentations de nos élu-e-s adjoint-e-s et délégué-e-s. Vous pouvez ainsi découvrir, au fil des semaines, celles et ceux qui, aux côtés des services municipaux, portent notre projet municipal et agissent, chaque jour, pour la mise en œuvre de notre programme, au service des habitant-e-s du Relecq-Kerhuon.

Peux-tu nous présenter ta délégation et les missions qui t’ont été confiées ?

Je suis, depuis presque un an, conseillère municipale de deux délégations transversales : la citoyenneté et la participation citoyenne. En outre, Monsieur le Maire m’a confié la délégation relative à l’égalité femmes-hommes qui est nouvelle sur ce mandat, ce dont je suis très fière, car il s’agit de combattre la persistance et la reproduction des inégalités. Durant ce mandat, je serai également l’élue référente sur la charte Ya d’Ar Brezhoneg,” Oui au breton !” et je tacherai donc de rendre notre langue régionale plus visible et plus audible sur notre commune.

Depuis le début du mandat, quelles sont les principales actions et projets qui ont pu être lancés ?

La ville du Relecq-Kerhuon a signé la Charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale. C’est un outil que nous utilisons pour assurer la mise en œuvre d’actions en faveur d’une plus grande équité entre toutes et tous. En effet, nos modes de vie tendent à donner l’illusion d’une égalité acquise, mais nos regards et perceptions sont encore empreints de tous les stéréotypes et normes intégrés depuis le plus jeune âge et que nous reproduisons le plus souvent de manière inconsciente. Cette Charte va nous guider dans l’élaboration d’une feuille de route pour promouvoir une société plus juste, plus humaine, plus inclusive.

D’autre part, la réserve civique a été l’une des priorités de ce début de mandat et les habitantes et habitants qui s’y sont inscrits ont déjà fait montre de leur efficacité.

Quelles sont tes impressions sur ce début de mandat ?

Déjà une année ! Et même si la crise sanitaire nous a obligés à annuler, à repousser des actions ou événements, l’équipe de L’Union pour le Relecq-Kerhuon a su tenir le cap et rester soudée. Nous avons pu également compter sur les services de la ville qui sont très réactifs et avec lesquels j’ai beaucoup de plaisir à travailler. J’ai également pu intégrer la commission Handicap-accessibilité-transport dans laquelle je peux rencontrer des personnes ressources, ce qui est très enrichissant. D’autre part, la Covid a permis de mettre en avant les métiers du soin et de l’aide à la personne, où les femmes sont largement majoritaires et où la reconnaissance sociale et la rémunération sont faibles. Ces réalités dépassent les compétences de la ville mais nous devons essayer à notre échelle à contribuer à changer les choses. C’est une question de justice sociale.

Quels sont les futurs projets « phares » que tu vas accompagner et que tu souhaites voir aboutir lors de ton mandat ?

Durant ce mandat je souhaiterais que nous validions le niveau 2 de la charte Ya d’ar Brezhoneg. Nous travaillons aussi sur la mise en œuvre d’un espace des solidarités et de la citoyenneté et bientôt chaque foyer du Relecq-Kerhuon sera amené à répondre à un questionnaire afin d’apporter son expertise d’usager. J’ai hâte de pouvoir démarrer les réunions de quartiers et les budgets participatifs. Enfin (car je ne peux pas ici lister tous nos projets), je suis impatiente de voir l’aire de jeux inclusive et le fauteuil de baignade pour les PMR, sans oublier les parcours de sensibilisation à l’environnement qui nous feront découvrir la biodiversité de notre belle ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *