Loading...

(Just one moment)

Le Relecq-Kerhuon rejoint l’Association Nationale des Villes et Territoire Accueillants (Anvita)

Les questions migratoires représentent un véritable défi mondial, pour répondre d’une manière humaine et hospitalière à ces hommes, ces femmes et ces enfants qui ont fuit la pauvreté, la guerre, l’oppression.. , et qui sont venus chercher protection et une vie meilleure.

Aucun pays n’échappe aujourd’hui à ces questions.

Malheureusement, la politique migratoire instaurée tant au niveau de l’Europe qu’au niveau des Etats membres font que les droits fondamentaux des migrants sont bafoués.

En France, ces droits se trouvent de plus en plus restreints et la crise sanitaire accroit les inégalités sociales.

Tout leur est interdit !
Pas d’hébergement ! Alors ils errent continuellement à la recherche d’un endroit pour dormir ! Comment peuvent-ils se protéger face à la Covid19 ??
Pas droit de travailler ou de suivre une formation alors que certains ont obtenu une promesse d’embauche ou un contrat d’apprentissage !!

A la précarité sociale et sanitaire s’ajoute la précarité administrative. Fermeture ou rendez- vous restreints des services dans diverses Préfectures, donc pas de possibilité de procéder à des demandes de titres de séjour ou des renouvellements…

Ils vivent tous avec la peur au ventre sous la menace perpétuelle d’une expulsion.

Des associations d’aide aux migrants existent sur la ville du Relecq-Kerhuon, et nous interpellent régulièrement, nous élus, sur de telles situations, dans l’espoir de trouver ne serait-ce qu’une solution de répit pour ces personnes.

En les privant de leurs droits, la France viole ses obligations internationales en matière de droit de l’Homme.

L’État est défaillant, les élu(e)s locaux et territoriaux restent bien seuls avec les associations et les citoyen(nes), en première ligne pour faire face à l’urgence.

Un comble dans le pays de la liberté, de l’égalité et de la fraternité !

Comment peut-on accepter cela ?
Peut-on nous imaginer, rien qu’un instant, vivre de telles situations ?

Nous, membres de l’Union pour le Relecq-Kerhuon, ne le pensons pas et ne pouvons qu’être solidaires avec toutes les associations, citoyens, élus promouvant l’hospitalité, animés par la volonté d’agir collectivement pour montrer qu’il y a des solutions dignes et adaptées à chaque situation locale à partir du moment où chacun assume ses responsabilités.

Les solidarités, quelles qu’elles soient, sont au coeur de nos préoccupations.

Aussi, pour des politiques d’accueil plus justes et ce, au niveau national et local, après avoir signé la charte des Mairies Solidaires, nous avons voulus adhérer à ANVITA (Association Nationale des Villes et Territoires Solidaires) qui constitue un lieu de mise en commun et d’échanges de bonnes pratiques entre les élu(e)s oeuvrant au quotidien pour la solidarité, et ce, afin de travailler avec les citoyens, les associations et leurs bénévoles, les responsables politiques, pour définir des solutions communes dans une démarche d’accueil et d’humanité.

Anvita a également pour vocation d’interpeler l’Etat pour qu’il assume ses responsabilités en construisant une stratégie nationale d’accueil.

Cette adhésion à l’association ANVITA a été approuvée par délibération du Conseil Municipal du 18 février 2021.

L’union pour LRK mobilisée pour la collecte alimentaire

La Collecte Nationale des Banques alimentaires se tient à partir d’aujourd’hui, vendredi 27 novembre, et jusqu’à ce dimanche 29 novembre. Près de 130 000 bénévoles se mobilisent ainsi, le temps d’un week-end, afin de collecter des denrées alimentaires dans plus de 9 000 points de collecte sur l’ensemble du territoire national.

Cette collecte permet de récolter près de 11.500 tonnes de denrées alimentaires, soit l’équivalent de 23 millions de repas. De plus, les dons viennent aider un bénéficiaire proche de chez vous car chaque denrée alimentaire collectée est redistribuée dans le département où il a été collecté. Cela permet d’aider localement aux personnes en situation de pauvreté. 

Les élus et membres de l’Union pour Le Relecq-Kerhuon seront mobilisés ce week-end, comme chaque année, pour cette collecte nationale.

La Collecte Nationale des Banques alimentaires est en effet un rendez-vous solidaire majeur auquel il nous paraît important de participer. Et cette année 2020, en raison de la crise sanitaire que nous traversons et de ses répercussions (précarité, chômage…), notre mobilisation collective est plus que jamais essentielle.

Ainsi, en 2020, le réseau des Banques Alimentaires a fait face à une hausse de 20 à 25 % de la demande d’aide alimentaire, alors même qu’une baisse des stocks de 23% a été observée (par rapport à la même période en 2019). Cette Collecte 2020 est donc cruciale pour que le réseau des Banques Alimentaires puisse soutenir l’ensemble de ses bénéficiaires. 

Pour le Relecq-Kerhuon, rendez-vous est donné pendant les trois prochains jours à la Biocoop Baradozig, au Centre E. Leclerc et à Votre Marché. 

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, réaliser un don en ligne sur monpaniersolidaire.org. 

En cette Collecte nationale, soyons une nouvelle fois toutes et tous solidaires !

Confinement : des élus.es qui s’activent !

Depuis maintenant une semaine, suite à l’annonce de reconfinement par le gouvernement, les élus.es se sont de nouveau retroussés.es les manches pour aider et porter assistance aux plus vulnérables.

Reprise du service de courses et de livraison à domicile :

Même si les associations et entreprises d’aide à la personne peuvent aujourd’hui continuer leurs activités, il reste malheureusement toujours des personnes isolées. Nous leur proposons notre accompagnement : 

– Elles apprécient ainsi d’échanger quotidiennement avec les bénévoles qui les appellent pour prendre de leurs nouvelles. C’est aujourd’hui une vingtaine de personnes que nous appelons. On peut presque entendre leur sourire à l’autre bout de la ligne !

– Nous leurs proposons également de faire leurs courses afin d’éviter qu’elles ne prennent trop de risques. Prise de commande et livraison dans la foulée, on sent le soulagement, notamment chez nos ainés, qui apprécient fortement la reprise de ce service personnalisé.

Pensons aussi à nos commerçants :

Petits, moyens, grands : ce confinement n’est pas le même pour tous nos commerçants. Certains sont contraints de fermer, d’autres peuvent ouvrir mais sous certaines conditions, quand d’autres gardent les mêmes habitudes…

Afin que vous puissiez y voir plus clair, vous trouverez sur le site internet de la mairie un plan qui recense les commerces ouverts avec un lien vers leur site internet ou page Facebook pour que vous puissiez prendre connaissance des modalités d’ouverture de chacun. 

Ne laissons pas les géants du commerce en ligne sortir gagnant de ces prochaines semaines, consommons local, rendons-nous sur nos marchés qui sont maintenus et privilégions les commerces de proximité !

Mais pas seulement…

Parce qu’il ne faut pas oublier de s’évader en cette période, la Médiathèque François Mitterrand propose un service de « click&collect ». Ce service vous permet d’emprunter les ouvrages disponibles présentés sur le catalogue du site internet de la médiathèque. La réservation se fait par téléphone ou en ligne. Vous venez ensuite récupérer vos œuvres au moment de votre rendez-vous !

L’accès à la culture, à la connaissance et à la découverte est essentiel, surtout lorsque nos déplacements sont limités. Continuons à nous questionner, à progresser et surtout, à se faire plaisir !

Rendez-vous sur le site internet de la mairie ou de la médiathèque pour plus d’informations.