Retour sur une de nos propositions : un nouvel EHPAD

La résidence Kerlaouena est gérée de manière intercommunale par un syndicat de communes composé du Relecq-Kerhuon et de Guipavas, le Syndicat Intercommunal à Vocation Unique des Rives de l’Elorn. Les décisions la concernant se prennent donc de concert par les représentants des deux villes.

La résidence Kerlaouena est un ancien foyer-logement, transformé partiellement en EHPAD au début des années 2000. La résidence comprend 58 hébergements en EHPAD et 43 hébergements en Résidence Autonomie. Les appartements de cette résidence sont spacieux et l’équipement, ancien, est bien entretenu.

Pour autant, si les choix de conception, qui remontent aux années 1970, étaient adaptés pour des personnes âgées et indépendantes et un personnel réduit, ils ne correspondent plus aux standards actuels de confort de vie de personnes âgées dépendantes et très dépendantes. Cette conception ancienne a par ailleurs un impact important sur les conditions de travail des agents qui accompagnent les résidents (cheminements excessifs pour transférer les résidents vers les espaces collectifs qui sont d’ailleurs insuffisants, locaux professionnels répartis de manière peu fonctionnelle …). Enfin, la maintenance d’équipements anciens est de plus en plus onéreuse.

Nous avons étudié deux hypothèses : la rénovation ou la construction d’une nouvelle résidence.

La rénovation s’avèrerait coûteuse pour un résultat qui ne permettra pas, vu les contraintes des bâtiments existants, d’obtenir en définitive une résidence confortable, moderne et évolutive.

Nous avons par conséquent opté pour la construction d’une nouvelle résidence.

  • Cette résidence permettra tout d’abord d’accueillir les résidents actuellement hébergés à Kerlaouena dans des conditions de confort optimales
  • Elle devra ensuite être conçue de manière à améliorer très significativement les conditions de travail des agents, en facilitant notamment les transferts des résidents.
  • Elle devra également être exemplaire pour ce qui concerne les critères de durabilité et d’impact sur l’environnement.
  • Enfin, elle devra être évolutive, afin de pouvoir suivre les évolutions techniques dans la prise en charge des personnes âgées dépendantes qui se médicalise de plus en plus.

Comme la ville de Guipavas l’avait fait en 2010 pour la résidence Jacques Brel de Guipavas, la ville du Relecq-Kerhuon a acquis un terrain en vue de la construction de cette nouvelle résidence. Ce terrain est situé rue du Rody, en contrebas de la rue du 19 mars 1962, à proximité du Moulin Blanc. Le projet d’EHPAD – Résidence Autonomie à cet endroit a fait l’objet d’une enquête publique et le commissaire-enquêteur (indépendant de la ville et du syndicat de communes) a rendu un avis favorable.

Nous sommes convaincus que ce projet d’un accueil de qualité des personnes âgées dépendantes ou autonomes dans le secteur du Moulin Blanc, à proximité de commerces, desservi par les transports en commun et proche de la mer est un beau projet. C’est avec les résidents de Kerlaouena et leurs familles, avec les salariés de Kerlaouena, avec les riverains, avec vous, que nous voulons le voir se concrétiser dans les années à venir !

One thought on “Retour sur une de nos propositions : un nouvel EHPAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *