L’Union pour Le Relecq-Kerhuon fait sa rentrée

Lundi ce sera la rentrée pour les jeunes mais aussi pour beaucoup de parents et d’adultes. Pour l’Union pour Le Relecq-Kerhuon la rentrée s’est faite jeudi soir.

Et quoi de mieux pour une rentrée que de remettre deux chèques à des associations: le Secours Populaire et le Secours Catholique, qui oeuvrent sur la ville mais aussi dans la France entière pour venir en aide aux personnes en difficultés financières.

Pour le 14 juillet, l’association avait sollicité la mairie pour participer aux festivités en tenant une buvette et des stands de barbe-à-papa et de pop-corn. Les objectifs étaient de permettre de passer un bon moment pour les habitants présents et bien entendu d’aider des associations locales.

C’est donc jeudi soir que la somme a été révélée et que les deux chèques de 1100 euros ont été remis par Laurent Péron, président de l’Union pour Le Relecq-Kerhuon aux représentantes des deux associations.

Un été qui se termine donc sur une bonne note. Allier « festivités » et « solidarités » : voilà une bonne recette que les adhérents de l’Union pour Le Relecq-Kerhuon aiment vous préparer.

post

Plan de Circulation de la Ville (PCV): Première étape

Hier marquait la fin d’une étape, celle de la concertation sur le Plan de Circulation de la Ville (PCV). Les élus qui ont travaillé sur le sujet ont remis à Eric Guellec, Vice-Président de Brest Métropole en charge de la proximité territoriale, le livre blanc marquant la fin d’une consultation qui aura duré plus d’un an. 
Il s’agit bien d’une première étape, car il y en aura d’autres. Depuis 2014, nous avons à coeur de rendre les citoyens acteurs de leur ville.

Nous vous proposons à travers cet article, un retour en arrière sur cette démarche novatrice engagée par les élus de la majorité municipale:

  • 2014: Souhaitant renforcer la relation de proximité avec les habitants, les élus mettent en place des réunions de secteurs, au nombre de 27 sur le mandat. Lors de ces réunions, nous constatons une crispation sur les problèmes de circulation et d’aménagements de voirie. 
  • Février 2017: la municipalité engage un large travail avec les habitants en lançant une grande consultation.
  • Mai 2017: un questionnaire de diagnostic est distribué à l’ensemble de la population. 12% des foyers répondent à cette enquête. Là où dans d’autres villes, le retour est d’environ 6%.
    Nous pouvons constater au Relecq-Kerhuon, la forte volonté des habitants de s’impliquer. 
  • Novembre 2017: Première réunion participative avec les habitants qui s’organisent en 4 groupes de travail:
    1/ Déplacement des personnes à mobilité réduite
    2/ Véhicules motorisés
    3/ Déplacements doux
    4/ Sécurité, signalisation

Plus de 100 personnes ont répondu présent à cette première rencontre et ont accepté de travailler avec nous entre novembre 2017 et mai 2018. 

Parallèlement, le Conseil des Jeunes de la Ville (CJV) se joint à notre travail en créant des fiches et en consultant les habitants du quartier du square Mariotte.

Mai 2018: Synthèse des travaux et validation par les participants du rapport.

Plusieurs propositions émanant du PCV ont déjà été prises en compte sur la commune, tel que la zone 30 sur la partie Est de la ville, ainsi que le futur Chaucidou (Chaussée à Circulation Douce) qui sera mis en place rue de la Corniche après l’été.

Ces propositions sont pour les élus, autant d’obligation à agir pour changer les comportements et les habitudes de déplacement.
Les citoyens aspirent à plus de zones piétonnes et cyclistes afin de circuler en sécurité et de préserver leur environnement. A nous responsables politiques de prendre en compte ces demandes.

Les élus tiennent à remercier les habitants qui ont pris de leur temps, le soir et le week-end pour venir travailler à nos côtés. Cette première étape est une réussite grâce à l’énergie et la mobilisation des citoyens.

Retour sur le le conseil municipal du 24 juin 2019

Le futur projet de la Maison de l’Enfance vue du parc.
Le futur projet de la Maison de l’enfance vue de l’intérieur.

Lundi soir se tenait le dernier conseil municipal avant les vacances estivales. Un ordre du jour léger avec toutefois 2 points importants:

Le premier porte sur un investissement conséquent, attendu par les habitants mais aussi par les agents de la collectivité. Il s’agit du réaménagement de la MEJ (Maison de l’enfance et de la jeunesse). 

Le souhait est de conserver le bâtiment historique tout en le modernisant:
« Les extensions actuelles, qui manquent d’homogénéité et qui sont énergivores, seront démolies et remplacées par une extension qui permettra d’améliorer les conditions de vie en son sein. Les matériaux retenus pour la construction de cette extension sont durables » rappelle Renaud Sarrabezolles, premier adjoint en charge de l’enfance et de la petite enfance.

Un réaménagement du parc, espace boisé classé, fera l’objet d’une attention particulière. « Ce parc est exceptionnel, mais il est insuffisamment mis en valeur. A l’issue des travaux, il devra être, plus qu’aujourd’hui, un lieu où les enfants et les familles relecquoises voudront passer du temps » ajoute l’élu.

Le point jeunes n’est pas oublié et l’endroit sera métamorphosé pour permettre un meilleur accueil et une optimisation des espaces. Les travaux débuteront pour l’espace jeunes à la fin de cette année et pour la Mej en 2020.

Le deuxième point important de ce conseil était le PCV (Plan de Circulation de la Ville). Un travail de plus d’un an avec plus de 100 habitants qui nous a permis d’avoir l’avis et l’expertise des citoyens.

Ce travail fait écho aux différents problèmes de circulation et de voirie. Un livre blanc a été rédigé, en prenant en compte l’ensemble des propositions des habitants et sera remis à la Métropole le 05 juillet. 

Plusieurs propositions ont déjà été mises en place comme la zone 30 sur la partie Est de la ville et d’autres verront le jour bientôt, comme le « Chaucidou » (Chaussée a Circulation Douce) sur la Corniche.

Les élus ayant porté ce projet: Johan Richard, Tom Héliès, Annie Guillerm, Pierre-Yves Liziar et Thierry Bourhis, tiennent à remercier sincèrement les habitants qui ont donné de leur temps le soir et les week-ends pour venir travailler à leurs côtés.

« Bien avant les manifestations des mois derniers, demandant aux élus de mieux prendre en compte l’avis des citoyens. La municipalité a su anticiper les attentes de nos habitants. Le Relecq-Kerhuon a su être à l’avant-garde grâce à cette action novatrice sur le territoire.
A l’heure du bilan, nous avons réussi notre pari: rendre les citoyens acteurs de leur ville » a rappelé Tom Héliès, conseiller municipal.

Le prochain conseil municipal se tiendra en septembre. En attendant, l’équipe de l’Union pour Le Relecq-Kerhuon vous souhaite un très bel été, avec une saison culturelle riche et variée.

Réunion sur la politique culturelle du 22 juin 2019.

Samedi matin à la Longère de Kerzincuff, se tenait notre deuxième réunion participative pour la préparation de notre programme dans le cadre des élections municipales de 2020.
L’Union pour Le Relecq-Kerhuon souhaite impliquer les habitants dans les réflexions et les idées qui agrémenteront notre futur projet municipal.

Après une première réunion sur le participatif dans la vie locale. Samedi nous avons discuté de la politique culturelle.
Réunion riche en échanges, beaucoup d’idées et de points communs entre les tables sont apparus.

Bien entendu, il est trop tôt pour dresser ici un bilan ou faire une synthèse de ces travaux. Mais nous pouvons déjà vous dire que notre programme s’enrichira de ses propositions et l’avis des habitants sera bien pris en compte.

Place désormais aux vacances avec des moments plus festifs. Vous pourrez retrouver l’Union pour Le Relecq-Kerhuon au feu d’artifice du 14 juillet sur l’esplanade de la Médiathèque.
Nous vous donnons rendez-vous en septembre pour de nouvelles réunions thématiques.

Retrouvez ci-dessous quelques photos de notre réunion du samedi 22 juin.