Retour sur notre 4ème réunion participative

Mercredi se tenait notre quatrième et dernière – sous ce format- réunion participative de co-construction de notre programme avec les habitants.

Après l’écologie et le cadre de vie, la culture et la démocratie participative. Mercredi 30 octobre le sujet était les solidarités.
Vaste thème qui va des plus jeunes aux plus âgés, qui comprend l’emploi et la formation, l’accompagnement des migrants, la prise en compte des publics dits « empêchés », … autant de sujet qui ont amené des réflexions et bien sûr aussi de nouvelles idées.

Pour l’équipe de l’Union pour Le Relecq-Kerhuon, il était indispensable de construire le programme avec les habitants.
Nous avons toujours eu cette volonté au cours de ce mandat, avec les réunions de secteur, la consultation sur le Stear, … et tant d’autres outils que nous avons mis en place pour rendre les habitants acteurs de leur ville.

Nous souhaitons que notre programme prenne véritablement en compte l’avis de la population.

Il s’agit désormais pour notre équipe, de synthétiser et de grouper toutes ces réflexions pour alimenter notre futur programme.

Retour en images sur nos réalisations – 2/ Le PratiK et les associations

Les associations sont essentielles pour la vie d’une commune. Au Relecq-Kerhuon, nous pouvons nous appuyer sur un riche tissu associatif.

Nous avons pendant ce mandat soutenu nos associations. Avec des subventions, en mettant à disposition des salles ou lors de diverses manifestations. Aujourd’hui, il nous semblait important de mettre l’accent sur la mise en place du « PratiK ».

C’était une de nos promesses de 2014: mettre un véhicule à disposition des associations.

Avec 31 000 euros d’investissements et près de 100 000 kilomètres parcourus en 4 ans d’utilisation, nous pouvons dire que le « PratiK » est un véritable succès, souvent envié par d’autres villes.

Voilà une réalisation concrète qui permet de faire des économies pour les associations et qui change et améliore leur quotidien.

Retour en images sur nos réalisations – 1/ La place de Camfrout

L’équipe majoritaire vous propose, via ce site internet, de revenir régulièrement en images sur les réalisations de notre mandat. Nous commençons ce retour en arrière par la Place de Camfrout.

Pendant ce mandat, nous avons souhaité mettre l’accent sur le cadre de vie en aménageant des espaces. Avec la volonté de les rendre plus accessibles et qu’ils deviennent des lieux de rencontres et de vie.

Après neuf réunions de concertation avec les habitants et un budget de 200 000 euros, la Place de Camfrout retrouve aujourd’hui un nouveau visage.

Nous avons pris soin de ne pas bloquer l’espace et de le rendre plus agréable avec l’implantation d’arbres et de bancs. Une parcelle a été réservée pour permettre la plantation de légumes et de végétaux en partenariat avec l’association « Les Incroyables Comestibles ».

Emparez-vous de cet espace, cette place est à vous!

Inauguration par Yohann Nédélec de la Place Camfrout ce samedi 12 octobre.

« Ecologie » et « cadre de vie »: Deux sujets qui ont inspiré les habitants:

Retour sur notre troisième réunion participative du jeudi 19 septembre à la MMA

Jeudi soir se tenait notre troisième réunion participative. Toujours dans la volonté de construire notre programme avec les habitants; nous avons cette fois sollicité vos avis sur les thèmes de l’écologie et du cadre de vie. Deux sujets « larges » mais qui bien souvent, se rejoignent.

Depuis 2014, nous n’avons pas à rougir de notre bilan sur ces deux thématiques. Mais le moment de notre compte-rendu de mandat n’est pas encore arrivé. 

Sans dévoiler ici les propositions, nous pouvons d’ores-et-déjà vous dire que l’échange avec ses expertises a été riche et viendra agrémenter notre programme dans quelques semaines.

Pour les participants (venus nombreux), il s’agissait de trouver de nouvelles idées, de nouvelles façons de faire pour pouvoir vivre dans un cadre sain, préservé et propice aux rencontres. Nous avons constaté l’intérêt  des habitants à réfléchir sur ces deux sujets. 

Nous vous donnons rendez-vous le mercredi 30 octobre à 20h à la Longère de Kerzincuff, rue Vincent Jézéquel, pour échanger sur le sujet des solidarités.

post

Plan de Circulation de la Ville (PCV): Première étape

Hier marquait la fin d’une étape, celle de la concertation sur le Plan de Circulation de la Ville (PCV). Les élus qui ont travaillé sur le sujet ont remis à Eric Guellec, Vice-Président de Brest Métropole en charge de la proximité territoriale, le livre blanc marquant la fin d’une consultation qui aura duré plus d’un an. 
Il s’agit bien d’une première étape, car il y en aura d’autres. Depuis 2014, nous avons à coeur de rendre les citoyens acteurs de leur ville.

Nous vous proposons à travers cet article, un retour en arrière sur cette démarche novatrice engagée par les élus de la majorité municipale:

  • 2014: Souhaitant renforcer la relation de proximité avec les habitants, les élus mettent en place des réunions de secteurs, au nombre de 27 sur le mandat. Lors de ces réunions, nous constatons une crispation sur les problèmes de circulation et d’aménagements de voirie. 
  • Février 2017: la municipalité engage un large travail avec les habitants en lançant une grande consultation.
  • Mai 2017: un questionnaire de diagnostic est distribué à l’ensemble de la population. 12% des foyers répondent à cette enquête. Là où dans d’autres villes, le retour est d’environ 6%.
    Nous pouvons constater au Relecq-Kerhuon, la forte volonté des habitants de s’impliquer. 
  • Novembre 2017: Première réunion participative avec les habitants qui s’organisent en 4 groupes de travail:
    1/ Déplacement des personnes à mobilité réduite
    2/ Véhicules motorisés
    3/ Déplacements doux
    4/ Sécurité, signalisation

Plus de 100 personnes ont répondu présent à cette première rencontre et ont accepté de travailler avec nous entre novembre 2017 et mai 2018. 

Parallèlement, le Conseil des Jeunes de la Ville (CJV) se joint à notre travail en créant des fiches et en consultant les habitants du quartier du square Mariotte.

Mai 2018: Synthèse des travaux et validation par les participants du rapport.

Plusieurs propositions émanant du PCV ont déjà été prises en compte sur la commune, tel que la zone 30 sur la partie Est de la ville, ainsi que le futur Chaucidou (Chaussée à Circulation Douce) qui sera mis en place rue de la Corniche après l’été.

Ces propositions sont pour les élus, autant d’obligation à agir pour changer les comportements et les habitudes de déplacement.
Les citoyens aspirent à plus de zones piétonnes et cyclistes afin de circuler en sécurité et de préserver leur environnement. A nous responsables politiques de prendre en compte ces demandes.

Les élus tiennent à remercier les habitants qui ont pris de leur temps, le soir et le week-end pour venir travailler à nos côtés. Cette première étape est une réussite grâce à l’énergie et la mobilisation des citoyens.