Inscription sur les listes électorales: jusqu’au 07 février

Les élections municipales sont des temps forts pour la vie d’une commune. C’est un moment de démocratie important où vous allez décider de l’avenir de votre ville.

Les prochaines élections municipales se dérouleront les 15 et 22 mars 2020.

Quelque soit votre vote, il est important de pouvoir s’exprimer et de donner son point de vue. 

Vous avez jusqu’au 07 février pour le faire, après ce sera trop tard. Pour vous inscrire, il vous suffit de vous déplacer en mairie avec un justificatif de domicile de moins de trois mois et votre carte d’identité. 

Vous pouvez en amont vérifier sur le site internet du Ministère que vous êtes bien inscrit; voici la procédure:

1/ Cliquez sur le lien ci-dessous :
https://www.demarches.interieur.gouv.fr

2/ Identifiez-vous et connectez-vous sur :
https://www.service-public.fr

3/ Saisissez vos informations personnelles et indiquez la commune où vous souhaitez vous inscrire.
Pour avoir toutes les informations, nous vous conseillons de consulter le site du ministère ici.

Si toutefois, vous ne pouvez pas être présent le jour du vote, n’oubliez pas de faire une procuration.
Toutes les informations ici.

Inauguration de notre local: samedi 11 janvier à 18h30

Comme vous le savez sans doute, nous avons pris possession de notre local de campagne au 9 rue Brizeux, dans le centre commercial du Vieux-Kerhorre, il y a quelques semaines.

Nous avons souhaité l’avoir en plein coeur de ville, au plus près des habitants. Cela n’aurait pas de sens de se mettre à l’écart de la vie des citoyens.

Celui-ci nous a servi – dans un premier temps – comme lieu de réunion pour notre équipe. Mais dès ce lundi 6 janvier, il sera ouvert au public du lundi au samedi midi.

Nous assurerons des permanences quotidiennes :

  • Du lundi au vendredi : de 10h à 12h et de 14h à 18h30
  • Le samedi : de 9h30 à 12h

Nous souhaitons que ce local soit un lieu de passage, de rencontre et d’échange, bref un lieu de vie.

N’hésitez pas à franchir la porte pour venir à notre rencontre. L’équipe sera très heureuse de vous y accueillir. 

Qui dit nouveau local, dit inauguration. Nous vous donnons rendez-vous samedi 11 janvier à 18h30 au 9 rue Brizeux pour inaugurer notre local autour d’un verre. 

En attendant, notre équipe vous renouvelle ses meilleurs voeux et vous souhaite une très belle année 2020 !

Un débat pour que vive la démocratie au Relecq-Kerhuon !

Jeudi 12 décembre, Laurent Péron, tête de liste de l’Union pour Le Relecq-Kerhuon a proposé aux candidats connus à ce jour, un débat. Proposition formulée lundi 16 décembre par courrier.

Pourquoi ce débat? Tout d’abord car il serait un bel exemple de démocratie locale, que par ailleurs, nous prônons lors de cette élection. Permettre aux habitants d’entendre les différentes propositions et les projets des candidats aiderait la population à se positionner ou à conforter leur vote en mars prochain.

Ensuite, parce que nous sommes sereins. Nos propositions sont suffisamment travaillées et claires pour pouvoir les confronter à d’autres.

Enfin, vouloir un débat est une chose. Mais il faut bien entendu y instaurer des règles. Dans ce courrier (photo ci-dessous), nous avons immédiatement proposé que ce débat soit animé par une personne neutre. Nous avons invité les candidats à se rencontrer, dans notre local, pour en établir ensemble les modalités (date, heure, lieu, sujets…).

Il ne s’agit pas, pour l’Union pour Le Relecq-Kerhuon, d’imposer quoi que ce soit. Bien au contraire, nous proposons aux autres candidats de discuter, d’échanger et de décider collectivement, de la trame de cette soirée.

Nous avons appris par voie de presse qu’une liste refusait ce débat sous prétexte qu’il doit “se faire à plusieurs et dans la rue” ou plus exactement “à plusieurs têtes et à plusieurs mains”, référence aux “Grains de folie”, équipe visiblement tournée vers le passé depuis quelques semaines…

Nous estimons que cela est démagogique. En effet, une tête de liste représente l’ensemble des candidats de son équipe, et se pose donc en porte parole. Pour faire un débat avec les 35 candidats des 3 listes, nous serions 105 personnes autour de la table (ou dans la rue…).

Les arguments pour refuser le débat sont donc assez minces et témoignent d’une certaine frilosité chez leur leader.

Dommage, ce moment aurait pu être un bel exemple de démocratie où les habitants auraient pu trouver toute leur place.

La liste En Marche a accepté ce débat. Nous nous en félicitions. Et si cet accord est toujours d’actualité, alors nous souhaitons qu’il puisse avoir lieu entre nos deux listes.

Laurent Péron a été une nouvelle fois à l’initiative dans cette campagne, fidèle à son engagement de démocratie participative.

Nous espérons de tous nos voeux que cette campagne puisse se dérouler dans un esprit républicain, et que nous puissions discuter entre listes pour que vive la démocratie au Relecq-Kerhuon !

Les raisons pour lesquelles nous présentons notre liste en décembre

Comme vous l’avez sans doute constaté en ouvrant votre boîte aux lettres ou sur les réseaux sociaux. Laurent Péron vous présentera sa liste jeudi 12 décembre à 20h à l’Astrolabe. 

L’Union pour Le Relecq-Kerhuon sera donc la première équipe à dévoiler l’ensemble de ses candidats. 

Certains pourraient penser que c’est tôt. Mais pourquoi attendre, puisque cette équipe est prête et travaille déjà depuis de nombreuses semaines à l’écriture du programme.

Nous faisons volontairement le choix de présenter notre liste avant la fin de l’année, ceci pour deux raisons:

La première est qu’une équipe doit s’emparer de son programme. Pour que ce soit le cas, il faut alors qu’elle puisse s’exprimer, proposer et choisir le contenu de son projet. Le programme n’arrive pas déjà fait, écrit sur un coin de table par quelques-uns. Non, il se construit ensemble, avec l’expérience des uns et les nouvelles idées des autres. 

La deuxième raison, est que nous pensons qu’il faut laisser le temps aux habitants pour échanger avec l’ensemble des candidats. Une élection ce n’est pas qu’un homme ou une femme, c’est une équipe.
Une équipe issue de l’ensemble des quartiers et engagée dans le tissu associatif de notre ville. 

A partir de jeudi, vous aurez donc trois mois pour faire connaissance, mais aussi questionner et découvrir nos candidats. 

Ils sont tous investis et engagés pour leur ville et ses habitants avec la ferme volonté de faire du mieux possible, toujours dans l’intérêt général.

Pour l’Union pour Le Relecq-Kerhuon, l’engagement n’est pas une démarche personnelle. Aucun candidat n’est venu sur cette liste pour défendre son mètre carré, sa rue, ou son « image ». Ou pour rejouer un match avec tel ou tel autre candidat. Non à l’Union pour Le Relecq-Kerhuon, l’engagement est collectif. 

Nous vous invitons donc à venir nous rejoindre jeudi 12 décembre à 20h à l’Astrolabe, pour découvrir les visages et les personnalités qui porteront le projet de l’Union pour les élections de mars 2020.

A jeudi! 

L’Union pour Le Relecq-Kerhuon est au travail

Comme vous l’avez sûrement découvert en consultant la presse du lundi 25 novembre (lien ici), l’Union pour Le Relecq-Kerhuon est au travail depuis déjà quelques mois. 

Nous avons commencé de juin à novembre 2019, par la mise en place de réunions participatives. Deux cents habitants nous ont rejoint pour réfléchir et proposer de nouvelles idées pour Le Relecq-Kerhuon de demain. 

Parmi elles, la construction d’un nouvel auditorium. Nous sommes partis du constat que l’actuel n’est plus en phase avec une utilisation d’aujourd’hui et que les coûts pour le rénover seraient trop importants pour un résultat en deçà de nos attentes avec pour exemple un accès difficile, du fait de son implantation dans une école. Nous proposons donc aujourd’hui d’en créer un nouveau.

L’auditorium sera réalisé de façon éco-responsable et sera ouvert à différentes activités, avec une bonne acoustique, un écran de projection et ne se fera qu’en discussion avec les associations et les habitants. 

Nous avons d’ores et déjà évoqué d’autres propositions comme celle d’augmenter le bio et le circuit court dans la restauration scolaire. Mais ceci ne peut se faire que sur du long terme, puisque actuellement la ville n’a pas la capacité pour stocker les produits en grande quantité. Nous vous proposons de préparer la ville à ce changement pour les années à venir en adaptant les installations. 

Nous souhaitons également ouvrir la restauration scolaire aux personnes âgées ou isolées en proposant des tarifs à bas couts, ce qui permettra de créer du lien intergénérationnel.

D’autres propositions viendront agrémenter notre programme que nous vous présenterons très prochainement. 

En attendant, l’Union continue son travail et vient de prendre possession de son nouveau local. Dans un premier temps, celui-ci a pour utilité d’accueillir nos réunions de travail. Mais dès janvier, vous pourrez nous retrouver tous les jours sur place au centre commercial du Vieux Kerhorre, rue Brizeux. 

Comme vous pouvez le voir, nous avançons dans nos travaux et pour porter ce projet autour de Laurent Péron, une équipe travaille activement. Celle-ci vous sera dévoilée jeudi 12 décembre à 20h à l’Astrolabe. 

Nous vous y attendons nombreux pour apporter votre soutien à l’Union pour Le Relecq-Kerhuon.

Le vélo: un mode de déplacement doux à encourager

La part modale des déplacements à vélo sur la métropole est de 1.5%. L’objectif du plan climat énergie est de passer à 4% en 2025.
Le schéma directeur vélo de la métropole qui vient d’être finalisé et dont la contribution des associations et des habitants a été prise en compte, vise à réduire les émissions de particules fines et d’azote.

Le Relecq-Kerhuon s’est engagé pleinement dans ce mouvement en proposant une démarche innovante et collaborative avec la population de Mai 2017 à Juin 2018, avec le Plan de Circulation de la Ville (PCV).

Plus de 600 personnes ont répondu au questionnaire et le Conseil des Jeunes de la Ville a également pris part à l’élaboration du document permettant de faire une photographie de notre commune.

Actuellement la vile dispose de 9,94 kilomètres d’aménagement cyclables: sous forme de piste unidirectionnelle ou bidirectionnelle, de bande cyclable, de contre-sens vélos permettant de circuler à contre sens de la circulation automobile dans des rues dont la vitesse est déjà limitée à 30Km/h.

Mais nous pouvons aller plus loin: les aménagements souffrant de rupture de liaisons limitent l’envie de se déplacer à vélo.

Le livre blanc de la concertation citoyenne reprenant les points irritants et proposant des corrections à mettre en œuvre a été remis à la Métropole afin de prendre en compte l’avis des habitants du Relecq-Kerhuon dans les aménagements à venir.

Le Relecq-Kerhuon a la volonté d’offrir une alternative au tout automobile.

Une véritable « Culture du vélo » sera mise en place afin que ce mode de déplacement soit immédiatement intégré aux nouveaux projets d’aménagements de l’espace public, d’opérations d’urbanisme et de constructions. Concernant les aménagements déjà réalisés, une attention particulière sera apportée.

La sensibilisation et l’éducation du vélo sera au cœur de la politique de la ville. En mettant en place des actions dans les écoles et des événements sur l’ensemble du territoire. 

Le Relecq-Kerhuon est une commune de petite superficie, moins de 7Km², il est essentiel que l’ensemble des déplacements en ville puisse se faire à vélo de façon sécurisée vers l’ensemble des zones attractives. 

L’Union Démocratique Bretonne (UDB) rejoint l’Union pour Le Relecq-Kerhuon

L’Union pour Le Relecq-Kerhuon ne s’est jamais cachée. Cette union, depuis 2008 est issue d’un accord entre le Parti Socialiste et le Parti Communiste.

Ils viennent en soutien à notre campagne mais les personnes qui s’engagent à nos côtés ne sont pas toutes issues de ces partis.

La majorité de notre équipe n’est pas “encartée” dans un parti ou dans un mouvement politique. Ce sont des femmes et des hommes qui s’engagent avant tout pour leur ville. Des habitants investis dans le milieu associatif et qui apportent leur expertise et leur point de vue à l’ensemble de l’équipe.

Mais il est à souligner que depuis quelques semaines, un autre parti politique a fait le choix de nous soutenir et de nous rejoindre. Il s’agit de l’Union Démocratique Bretonne (UDB).

Nous sommes très heureux de ce soutien. Car au-delà des personnes compétentes qu’ils vont apporter sur notre liste. Nous pourrons compter sur leurs idées et leurs expériences pour venir appuyer nos propositions au moment d’écrire notre programme.

Nous avons toujours montré notre ouverture à discuter avec l’ensemble des composantes politiques de gauche (Générations, Place Publique, Europe-Ecologie-Les Verts,…).

Avec l’UDB, c’est aujourd’hui une nouvelle page qui s’écrit pour l’Union pour Le Relecq-Kerhuon. Nous sommes certains que ce soutien sera positif pour l’avenir de notre ville si demain, les électeurs nous font de nouveau confiance.

Pour en savoir plus et suivre l’actualité de l’UDB, vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous:
https://www.udb.bzh