Retour sur une de nos propositions : la construction d’un auditorium

De la culture au sport, de l’art à la solidarité, partout en Finistère, au Relecq-Kerhuon en particulier et ailleurs encore, la vie associative est foisonnante. Des centaines de personnes se réalisent dans un loisir, ouverture à l’autre, évasion sur le monde.

C’est un investissement, un travail que l’on fait avec le bonheur du partage.  Un vrai travail assidu, qui n’a de contrainte que le plaisir qu’on en attend, bénévole, dont la réalisation publique est le point d’orgue

Expositions, spectacles, conférences, projections de films, concerts, récompensent les élans d’enthousiasme qui s’étirent sur plusieurs mois, le soir après le travail. 

Les réunions publiques menées par la liste de l’Union pour le Relecq-Kerhuon, dès mai 2019, ont fait apparaître le besoin d’un lieu dédié à l’aboutissement de ces rêves : un auditorium parlait à tous.

En somme une salle, de jauge modeste, bien équipée de moyens qui permettent tout à la fois, la projection de films, la tenue de conférences, de concerts de musique instrumentale, de chorales, de pièces de théâtre… 

Une bonne acoustique, une bonne sono, des lumières, un écran, une scène et des gradins accueillants pour un lieu chaleureux, voilà le projet qui trouve place dans le nouveau programme de cette mandature. 

Ce lieu ouvert aux associations, au conservatoire, au centre social permettrait de libérer de nouveaux créneaux pour l’Astrolabe, souvent très occupé. Et comme tout projet d’envergure, un tel auditorium aura sa place là où les habitants le trouveront opportun. 

La culture: une réponse contre le repli sur soi et l’individualisme

L’art et la culture occupent une place significative dans la vie de notre commune, lui donnant ainsi une identité particulière et renforçant le plaisir de vivre au Relecq Kerhuon. 

S’adressant à tous, elle est porteuse de valeurs, d’émancipation et favorise le partage et la convivialité. Les enjeux sont importants: ériger la solidarité comme un principe inaltérable, rapprocher les artistes des habitants en essayant de n’oublier personne, diversifier les propositions et changer le regard porté sur son territoire. Ainsi sont mis en valeur les quartiers, les lieux remarquables et les espaces naturels.

D’ailleurs, le Relecq Kerhuon regorge de culture, qu’elle émane de compagnies professionnelles, d’amateurs ou d’associations ; toute cette diversité et cette richesse culturelles doivent permettre à toutes et tous de s’y investir. La médiathèque, les lieux confiés aux associations tels que la Gare ou les maisons de péage deviennent de véritables lieux de vie, des lieux de partage et d’innovation.

A l’heure où l’on érige l’individualisme en modèle, la culture demeure l’une des meilleures réponses contre le repli sur soi car elle nous ouvre au monde, aux autres, elle nous révèle toute la richesse de l’humanité.

Isabelle Mazelin

Retrouvez Isabelle sur Facebook et Twitter:

Réunion sur la politique culturelle du 22 juin 2019.

Samedi matin à la Longère de Kerzincuff, se tenait notre deuxième réunion participative pour la préparation de notre programme dans le cadre des élections municipales de 2020.
L’Union pour Le Relecq-Kerhuon souhaite impliquer les habitants dans les réflexions et les idées qui agrémenteront notre futur projet municipal.

Après une première réunion sur le participatif dans la vie locale. Samedi nous avons discuté de la politique culturelle.
Réunion riche en échanges, beaucoup d’idées et de points communs entre les tables sont apparus.

Bien entendu, il est trop tôt pour dresser ici un bilan ou faire une synthèse de ces travaux. Mais nous pouvons déjà vous dire que notre programme s’enrichira de ses propositions et l’avis des habitants sera bien pris en compte.

Place désormais aux vacances avec des moments plus festifs. Vous pourrez retrouver l’Union pour Le Relecq-Kerhuon au feu d’artifice du 14 juillet sur l’esplanade de la Médiathèque.
Nous vous donnons rendez-vous en septembre pour de nouvelles réunions thématiques.

Retrouvez ci-dessous quelques photos de notre réunion du samedi 22 juin.